Lepidoptera

Forum dédié à l'élevage et à l'observation des papillons
 
AccueilFAQRechercherFacebookS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Petit poème attendant le printemps

Aller en bas 
AuteurMessage
Cdowl
chrysalide
Cdowl

Nombre de messages : 60
Age : 30
Date d'inscription : 12/02/2013

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyLun 18 Fév 2013 - 10:03

Le papillon

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!


ALPHONSE de LAMARTINE
Revenir en haut Aller en bas
aymrick
Papillon
aymrick

Nombre de messages : 258
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2009

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyLun 18 Fév 2013 - 10:10

Jolie :smilel:
Revenir en haut Aller en bas
dorine
Papillon
dorine

Nombre de messages : 282
Age : 20
Date d'inscription : 12/10/2011

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyLun 18 Fév 2013 - 10:40

Je confirme j'aime beaucoup ce poeme :pouceup:
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondepassionnantdesinsectes.wifeo.fr
Silverat
chenille
Silverat

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2013

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyVen 22 Fév 2013 - 20:23

Superbe ! J'adore :pouceup:

J'en ai un que j'aime bien aussi de Nerval, un peu moins célébre sans doute et plus loin mais bon... c'est une bonne occasion de partager :smilel:

Les papillons.

I

De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver,
Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;
- Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;
- Moi, la moisson blondissante,
Chevelure des sillons ;
- Moi, le rossignol qui chante ;
- Et moi, les beaux papillons !

Le papillon, fleur sans tige,
Qui voltige,
Que l'on cueille en un réseau ;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l'oiseau !...

Quand revient l'été superbe,
Je m'en vais au bois tout seul :
Je m'étends dans la grande herbe,
Perdu dans ce vert linceul.
Sur ma tête renversée,
Là, chacun d'eux à son tour,
Passe comme une pensée
De poésie ou d'amour !

Voici le papillon "faune",
Noir et jaune ;
Voici le "mars" azuré,
Agitant des étincelles
Sur ses ailes
D'un velours riche et moiré.

Voici le "vulcain" rapide,
Qui vole comme un oiseau :
Son aile noire et splendide
Porte un grand ruban ponceau.
Dieux ! le "soufré", dans l'espace,
Comme un éclair a relui...
Mais le joyeux "nacré" passe,
Et je ne vois plus que lui !

II

Comme un éventail de soie,
Il déploie
Son manteau semé d'argent ;
Et sa robe bigarrée
Est dorée
D'un or verdâtre et changeant.

Voici le "machaon-zèbre",
De fauve et de noir rayé ;
Le "deuil", en habit funèbre,
Et le "miroir" bleu strié ;
Voici l'"argus", feuille-morte,
Le "morio", le "grand-bleu",
Et le "paon-de-jour" qui porte
Sur chaque aile un œil de feu !

Mais le soir brunit nos plaines ;
Les "phalènes"
Prennent leur essor bruyant,
Et les "sphinx" aux couleurs sombres,
Dans les ombres
Voltigent en tournoyant.

C'est le "grand-paon" à l’œil rose
Dessiné sur un fond gris,
Qui ne vole qu'à nuit close,
Comme les chauves-souris ;
Le "bombyx" du troène,
Rayé de jaune et de vent,
Et le "papillon du chêne"
Qui ne meurt pas en hiver !...

Voici le "sphinx" à la tête
De squelette,
Peinte en blanc sur un fond noir,
Que le villageois redoute,
Sur sa route,
De voir voltiger le soir.

Je hais aussi les "phalènes",
Sombres hôtes de la nuit,
Qui voltigent dans nos plaines
De sept heures à minuit ;
Mais vous, papillons que j'aime,
Légers papillons de jour,
Tout en vous est un emblème
De poésie et d'amour !

III

Malheur, papillons que j'aime,
Doux emblème,
A vous pour votre beauté !...
Un doigt, de votre corsage,
Au passage,
Froisse, hélas ! le velouté !...

Une toute jeune fille
Au cœur tendre, au doux souris,
Perçant vos cœurs d'une aiguille,
Vous contemple, l’œil surpris :
Et vos pattes sont coupées
Par l'ongle blanc qui les mord,
Et vos antennes crispées
Dans les douleurs de la mort !...
Revenir en haut Aller en bas
dorine
Papillon
dorine

Nombre de messages : 282
Age : 20
Date d'inscription : 12/10/2011

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyVen 22 Fév 2013 - 21:08

J'adore !! :pouceup:
Peut être moins connu mais très beau c'est sûr !
a+
dorine :kimouss:
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondepassionnantdesinsectes.wifeo.fr
Gil54
Papillon
Gil54

Nombre de messages : 1985
Age : 65
Date d'inscription : 25/04/2012

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptySam 23 Fév 2013 - 2:26

@Cdowl a écrit:
Le papillon

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!


ALPHONSE de LAMARTINE

Ce chère Alphonse ; le Lord Byron français ; ses poèmes sont tout en sensualité et peuvent même souvent se mettre à la suite d'autres strophes, comme par exemple celle-ci qui suivrait la volupté et donnerait ceci :

"Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :

"O temps, suspends ton vol! et vous, heures propices
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours!
"

En tout cas, heureux de voir qu'il y a des amateurs de belles poésies sur notre forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/
dorine
Papillon
dorine

Nombre de messages : 282
Age : 20
Date d'inscription : 12/10/2011

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptySam 23 Fév 2013 - 9:36

Joli !
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondepassionnantdesinsectes.wifeo.fr
Cdowl
chrysalide
Cdowl

Nombre de messages : 60
Age : 30
Date d'inscription : 12/02/2013

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Enivron-nous   Petit poème attendant le printemps EmptyMar 26 Fév 2013 - 7:49

Belle alchimie de "vers" Gil54, voilà une belle initiative que de jouer avec la poésie! "le Lac" aussi est un fabuleux poème! il est important je crois de renouer un peu avec cet art, Alors enivrons-nous comme disait Baudelaire!
Revenir en haut Aller en bas
Gil54
Papillon
Gil54

Nombre de messages : 1985
Age : 65
Date d'inscription : 25/04/2012

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyMar 26 Fév 2013 - 12:02

@Cdowl a écrit:
Belle alchimie de "vers" Gil54, voilà une belle initiative que de jouer avec la poésie! "le Lac" aussi est un fabuleux poème! il est important je crois de renouer un peu avec cet art, Alors enivrons-nous comme disait Baudelaire!

Oh oui !!! Dans ce monde où tout ou presque est asseptisé, enivrons nous de vraie poésie ; celle qui n'a pas été corrompue la télé et les médias.

Ce merveilleux Lac de Lamartine, et tant d'autres aussi.

Il suffit parfois même de lire Brassens et voir les poémes qu'il à mis en musique et en chansons.

un exemple que je reprends souvent à la guitare : les Passantes , qui est un poème écrit en 1913 par
Antoine Pol et tiré des "Emotions poétiques"

Les Passantes (version Brassens, car tonton Georges à volontairement éluder une strophe qui selon lui, déséquilibrait le texte. Je pense sincèrement qu'il avait raison. ) :

"Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets,
A celles qu’on connaît à peine,
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais.

A celle qu’on voit apparaître
Une seconde, à sa fenêtre
Et qui, preste, s’évanouit,
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu’on en demeure épanoui.

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin ;
Qu’on est seul peut-être à comprendre,
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré la main.

A celles qui sont déjà prises
Et qui vivant des heures grises
Près d’un être trop différent,
Vous ont, inutile folie
Laissé voir la mélancolie
D’un avenir désespérant.

Chères images aperçues
Espérances d’un jour déçues
Vous serez dans l’oubli demain ;
Pour peu que le bonheur survienne,

Il est rare qu’on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l’on a manqué sa vie
On songe avec un peu d’envie
A tous ces bonheurs entrevus,
Aux baisers qu’on n’osa pas prendre,
Aux coeurs qui doivent vous attendre,
Aux yeux qu’on n’a jamais revus.

Alors, aux soirs de lassitude,
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir,
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir."

-------------------------
Et il y en a tant et tant encore ...



Revenir en haut Aller en bas
http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/
Cdowl
chrysalide
Cdowl

Nombre de messages : 60
Age : 30
Date d'inscription : 12/02/2013

Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps EmptyMer 27 Fév 2013 - 9:51

J'adore cette chanson, c'est vrai que Brassens est un maitre!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Petit poème attendant le printemps Empty
MessageSujet: Re: Petit poème attendant le printemps   Petit poème attendant le printemps Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit poème attendant le printemps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En attendant le printemps (nostalgie) Maj 71 Fin
» Petit poème pour vieux mâles à traduire.
» Petit poème à compléter
» Premières fleurs, nouveau jardin !
» En attendant le printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidoptera :: Accueil et Généralités :: Discussion générale-
Sauter vers: