Lepidoptera

Forum dédié à l'élevage et à l'observation des papillons
 
AccueilFAQRechercherFacebookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 naturalisation des chenilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gil54
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: naturalisation des chenilles   Mar 28 Mai 2013 - 2:54

Comme promis il y a quelques temps sur je ne sais plus quel poste, voici en quelques photos le déroulement de la préparation de chenilles.

Tout d'abord le matériel :



De gauche à droite et de haut en bas :

Collodion, Gouaches, Ether acéthique.

Bobine de fil de cuivre, aiguilles épointées de différentes sections (selon la taille de la chenille) fil de couturière, épingles entomologiques pour mandrins, bocal pour endormir les chenilles.

Pinces à torsader, récipient de mélange, seringues en plastique, boîtes avec les chenilles à préparer.

Cartouche et pistolet à silicone. (silicone translucide incolore)

Modus operandi :

1) Préparer les mandrins. On tourne le fil de cuivre par moitié, 5/6 fois sur l'éipngle, puis on prends la pince, on serre , on bloque et l'on torsade.



On tire bien fort sur le fil pour qu'il soit le plus rigide possible à la fin de la torsade.



On en prépare plusieurs à l'avance, et l'on recoupera "à longueur" au moment d'introduire le mandrin dans le corp de la chenille.



2) Ensuite, on préparer la teinte de la pâte ; pour se faire il faut prendre la couleur du ventre de la chenille après l'avoir endormi.



Le ventre est bleu foncé, on va préparer ce ton.



3) Ensuite on éviscère la chenille en sortant le début du tube digestif par l'anus à l'aide d'une aiguille recourbée, puis avec un crayon de section ronde, on roule de la tête vers l'arrière pour expulser les viscères. Une fois cela fait, on coupe le tube digestif à un cm de l'anus.



4) Après éviscération, on prépare le mélange couleur + silicone+ collodion (en quantité suffisante pour assurer un bon transit par l'aiguille)



5) On charge la seringue et l'on chausse l'aiguille épointée avec la peau de la chenille.





6) Ensuite on injecte la pâte en tenant le dernier segment de la peau bien serré par le ventre contre l'aiguille.



7) Voici une chenille de polychloros naturalisée.



Cool Pour cette chenille de Lemonia dumi, j'ai ajouté un peu de rouge cramoisi et l'ai mélangé à la pâte, puis ai injectté la chenille que voici.




Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/
Gil54
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: naturalisation des chenilles   Mar 28 Mai 2013 - 2:58

@Gil54 a écrit:
Comme promis il y a quelques temps sur je ne sais plus quel poste, voici en quelques photos le déroulement de la préparation de chenilles.

Tout d'abord le matériel :



De gauche à droite et de haut en bas :

Collodion, Gouaches, Ether acéthique.

Bobine de fil de cuivre, aiguilles épointées de différentes sections (selon la taille de la chenille) fil de couturière, épingles entomologiques pour mandrins, bocal pour endormir les chenilles.

Pinces à torsader, récipient de mélange, seringues en plastique, boîtes avec les chenilles à préparer.

Cartouche et pistolet à silicone. (silicone translucide incolore)

Modus operandi :

1) Préparer les mandrins. On tourne le fil de cuivre par moitié, 5/6 fois sur l'éipngle, puis on prends la pince, on serre , on bloque et l'on torsade.



On tire bien fort sur le fil pour qu'il soit le plus rigide possible à la fin de la torsade.



On en prépare plusieurs à l'avance, et l'on recoupera "à longueur" au moment d'introduire le mandrin dans le corp de la chenille.



2) Ensuite, on préparer la teinte de la pâte ; pour se faire il faut prendre la couleur du ventre de la chenille après l'avoir endormi.



Le ventre est bleu foncé, on va préparer ce ton.



3) Ensuite on éviscère la chenille en sortant le début du tube digestif par l'anus à l'aide d'une aiguille recourbée, puis avec un crayon de section ronde, on roule de la tête vers l'arrière pour expulser les viscères. Une fois cela fait, on coupe le tube digestif à un cm de l'anus.



4) Après éviscération, on prépare le mélange couleur + silicone+ collodion (en quantité suffisante pour assurer un bon transit par l'aiguille)



5) On charge la seringue et l'on chausse l'aiguille épointée avec la peau de la chenille.





Aiguilles épointées.



6) Ensuite on injecte la pâte en tenant le dernier segment de la peau bien serré par le ventre contre l'aiguille.



7) Voici une chenille de polychloros naturalisée.



Cool Pour cette chenille de Lemonia dumi, j'ai ajouté un peu de rouge cramoisi à la pâte bleue, et l'ai mélangé , puis ai injectté la chenille que voici.




Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leslabradorsofshadowyvalley.com/
djibb
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1386
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: naturalisation des chenilles   Mar 28 Mai 2013 - 8:09

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://flickr.com/photos/djibb
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: naturalisation des chenilles   

Revenir en haut Aller en bas
 
naturalisation des chenilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» naturalisation des chenilles
» Naturaliser les chenilles!!
» Naturalisation et conservation des chenilles et imagos
» 2 superbes chenilles poilues
» Attention aux chenilles!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidoptera :: Elevage :: Forum géneral-
Sauter vers: