Lepidoptera

Forum dédié à l'élevage et à l'observation des papillons
 
AccueilFAQRechercherFacebookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 histoire d'une serre sous lumière électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ludovic
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 31
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 20 Nov 2016 - 22:03

Bonsoir,

Je reste bluffé ! :surpris:

S'agit-il de lumière naturelle au plafond ? Il ne me semble pas...même si tu parles bien de lumière de jour.

Couverture en polycarbonate opaque ?

_________________
@+ Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 20 Nov 2016 - 22:48

Je suis content que tu sois bluffé. :coolguy:
Pour la couverture, il s'agit de plaques de polycarbonate alvéolaire claire en 16 mm. En dessus, il y a une terrasse en caillebotis métallique (du moins sur une partie) qui assombrit un peu la pièce , mais pas tant que ça, puisque tout fleurit en été la dessous. Mais les photos ont été prises en fin de journée, au début de ce mois de novembre. Le soleil en ce moment ne rentre pratiquement pas directement en cette période de l'année. Du fait de l'heure, également, ( les heliconius sont couchés) la photo a du être surexposée et le rendu des couleurs n'est pas vraiment fidèle. C'est vrai que cela parait grisâtre, je n'y avais pas fait attention.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Stef
Papillon
avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mar 22 Nov 2016 - 10:39

Ah! Oui, quand-même  Shocked

Très belle réalisation. Bravo! thumright
Revenir en haut Aller en bas
yumik
Papillon
avatar

Nombre de messages : 431
Age : 59
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mar 22 Nov 2016 - 17:02

Tu peux dire que tu en fait rêver plus d'un avec ta serre d'intérieur :prosternation:


@flashcom a écrit:

kingeider, merci du compliment, d'autant plus que j'ai entendu parler de ton projet confidentiel qui atteint, si j'en crois ce qu'on m'a dit, un sommet dans la démesure (et un budget élyséen) qui renvoie tout le monde dans la cour des tout-petits. Du reste si tu as besoin d'un pôle pédagogique, je pose ma candidature :smilel:

Quant au projet de Kingeider ça serait bien d'en savoir un peu plus  :mecontent:   mon impatience est au bord de la rupture :dforme:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bio-creation.com/blog
fanatic papillon
chrysalide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 14
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Jeu 24 Nov 2016 - 18:19

impressionant :pouceup: :surpris:
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 4 Déc 2016 - 16:02

Bonjour à tous,
@yumik a écrit:
Tu peux dire que tu en fait rêver plus d'un avec ta serre d'intérieur :prosternation:




Merci, c'est le seul but de cette pièce en quelque sorte : une incitation au rêve. Il y a longtemps que j'ai délaissé tout alibi scientifique pour justifier cette déraison. :smilel:

Pour en revenir à l'usage des LED :

Mesurer avec un luxmètre, puisque je  n'ai pas de quoi mesurer les micromoles, cela donne entre 2500 lux pour les plus éloignées et 8000 lux pour les plus proches; Mais le lux n'est pas une valeur fiable pour la quantité de lumière PAR. En tout cas il y a bien quelques fleurs avec 2500 lux.
Éclairage 12 heures par jour. Température entre 13° la nuit et 30 ° le jour. Hygrométrie entre 45 le jour et 80% la nuit. Ventilation toutes les heures pendant 15 mn (800 m3/h) pour brasser et homogénéiser la température haut/bas et renforcer la croissance des tiges.

Après 15 jours :


Par endroit seulement, on y croirait, reste à espérer que cela se généralise :


La plantation du jour, je ferai le suivi des lampes de croissance également sur les passiflores :


Et une vue d'ensemble des 6 lampes installées :


Quand même, le rose ne ressort pas tant que cela en réalité.

En attendant les fleurs :


Les aleurodes, cochenilles et autres saletés commencent déjà à me saouler...
A suivre dans quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Lun 19 Déc 2016 - 23:27

Après 4 semaines:




Les passiflores :



un habitant (parmi d'autres):



Je modifie les températures : 20° la nuit, 26° le jour, car le taux de reproduction baisse considérablement. L'hygrométrie reste à peu près la même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Stef
Papillon
avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mar 20 Déc 2016 - 8:46

:coucou:

Ça semble bien pousser et fleurir thumright
Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Jeu 22 Déc 2016 - 20:15

Hello,

Qu'appelles tu: le taux de reproduction baisse considérablement?

Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Sam 24 Déc 2016 - 10:52

L'activité des papillons est bien moindre qu'en été. A un instant t, il y en a très peu qui volent (2 ou 3) en moyenne. J'ai environ une cinquantaine de chrysalides (génération 9), une dizaine de chenilles, mais très peu d’œufs depuis quelques temps, et les imagos ne sortent pas toujours en bon état. J'en ai une dizaine car c'est la fin de la génération en cours. Heureusement que les jours commencent à rallonger.
J'élève les chenilles par paquet de 5 à partir de L3 dans des boites individuelles ,de ce type :


Par ailleurs, si  ils meurent en bon état, ils ne vivent guère plus de trois semaines ou moins pour certains. Je suis loin de la longévité annoncée par toi ou Sabine, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 25 Déc 2016 - 18:06

Oh en ce moment je ne constate rien. J'ai beaucoup de Dryas julia mais nulle part ou les mettre. J'ai déménagé et je n'ai plus rien à l'intérieur. A l’extérieur j'ai toujours une serre mais en cette saison il faut oublier.

Ma seule solution, cette année (en attendant un investissement complémentaire), c'est la boite à chaussure dans la cave à 12°C. Les imagos sont nourris une ou deux fois par semaine. En fait je les remonte dans ma cuisine et je les alimente à la main puis ils volent 30 min (mal car ils sont loin des 28°C théorique) et retour dans la boite. Durée de vie 15 jours à 3 semaines max. Pas de reproduction bien sur. Bref je ne tiendrais pas jusqu'au printemps tout au plus fin janvier.

Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 28 Déc 2016 - 19:12

Bah de toute façon les dryas ne tiennent guère plus de 15 jours même dans la nature il me semble, non ? Je te les prendrais bien en pension s'ils ne mangeaient pas autant, mais là j'ai trop peur pour mes biflora. Il n'y a personne qui peut les tenir en vie jusqu'à ce que tu puisses les reprendre à nouveau ?
Si tu refais une petite serre intérieure, il serait intéressant d'ouvrir un post pour partager les expériences de chacun avant sa réalisation. J'ai deux trois choses à dire concernant celle de mon école qui abritent également des melpomene sans discontinuer (plus d'une trentaine qui volent dans ce tout petit volume, on dirait des mouches) et sans aucun signe d'affaiblissement au contraire de celle ci.

Ici j'ai modifié une nouvelle fois le climat :
30° le jour, 20° la nuit.
J'ai ajouté un brumisateur de terrasse "technoma" (basse pression) qui pulvérise 40s toutes les demi-heures.
La montée en température augmente vraiment considérablement l'activité des imagos. (ce n'est pas un scoop certes, mais bon...).
Une image sympa du jour,



et puis des petits nouveaux qui ont toujours quelques déboires et malheurs, mais qui sont toujours aussi magnifiques...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 28 Déc 2016 - 22:41

Normalement dans ma serre en extérieur je garde les Dryas 3 semaines à 1 mois. A part toi je ne vois pas qui peut les accueillir et puis il faut les envoyer. Enfin si il y a des volontaires ce serait bien. Les papillons sont beaux et robustes.

Je referais une petite serre intérieure, c'est sur, mais là après mon déménagement ce n'est pas ma priorité.

Tu as planté du Cestrum pour tes Greta?



Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 4 Jan 2017 - 15:18

bonjour à tous,
un petit point sur le fonctionnement :
depuis que les températures extérieures sont tombées bien bas (presque toujours négatives depuis une semaine), il devient difficile de tenir les températures intérieures au dessus de 20° au niveau du sol, même avec 27 - 28° en haut. Je regrette vraiment mon plancher chauffant de la précédente volière. Les plantes et fleurs continuent de se développer sans pour autant devenir exubérantes. Les melpo sont un peu à l'arrêt question accouplement, à peine un œuf de temps en temps, malgré le nombre important d'imagos (>30) qui volent. La réalisation d'une petite serre entièrement isolée demeure à l'étude pour, d'une part pouvoir partir tranquille pendant quelques jours, et diminuer le chauffage pendant les mois de janvier et février qui sont quand même les plus catastrophiques.
@chevg3t a écrit:

Normalement dans ma serre en extérieur je garde les Dryas 3 semaines à 1 mois.
Ah oui quand même, cela vaut le coup alors. Mais vu les conditions chez moi, je préfère attendre le printemps. Il faut préserver les plantes.
@chevg3t a écrit:

Tu as planté du  Cestrum pour tes Greta?
Oui j'ai emporté toutes mes plantes de mon habitation précédentes, j'ai 5 pieds de cestrum que je bouture régulièrement pour en donner, de quoi nourrir une colonie de ces petites choses. Malheureusement, ils ne donnent pas de signe de reproduction.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 25 Jan 2017 - 16:25

état des plantes aujourd'hui :
Pour les lantanas, ce n'est pas mal, mais il faudrait parvenir à palisser correctement les plantes pour optimiser le nombre de fleurs :



Pour les passiflores c'est très concluant, malgré les chenilles qui s'en nourrissent (du reste cela fait presque un mois qu'il n'y en a plus) :


Concernant les papillons, les gretas sont un échec. Les melpomene ont vu leur nombre tombé bien bas, je ne sais pour quelle raison. Beaucoup sont morts sans descendance ; reste 7 adultes dont 4 femelles qui pondent normalement. La nouvelle génération repart doucement (aucune chrysalide en ce moment, mais une vingtaine de chenilles au stade 1 2 et 3). Décidément les papillons resteront toujours un mystère pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 5 Fév 2017 - 17:57

Je continue mon suivi d'élevage ici, pour mémoire, si cela ne dérange personne, cela me fait des points de repère, et peut-être cela peut-il être intéressant pour quelqu'un d'autre (?).
Les températures sont tenables, même avec -15 dehors, on arrive à 30 la journée à mi-hauteur de serre,( mais cela consomme quand même). A ce jour, 4 adultes melpomene, 6 chrysalides, une quarantaine de chenilles (génération 11).
Les lantanas sont envahis par les cochenilles. J'ai commandé 50 coccinelles montrouzieri en espérant que cela permettent une régulation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 5 Fév 2017 - 19:11

Bonjour

Continue surtout, c'est très intéressant à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Ludovic
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 31
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 5 Fév 2017 - 19:52

Ah oui ah oui ! Continu comme ça ! :pouceup: Evidemment que ça nous intéresse. Smile

Les Crypto sont très efficace je confirme.

_________________
@+ Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 19 Fév 2017 - 11:47

Bonjour,
merci pour les encouragements, il en faut en ce moment.
Arrivées à peu près en bonne santé le mardi 7 février, les 50 Cryptolaemus montrouzieri adultes n'ont pour l'instant pas donné de résultats visibles. Les coccinelles ne sont d'ailleurs pas très visibles et j'en retrouve très rarement dans la serre. Pourtant, la durée d'incubation des œufs est données pour 5-6 jours à 27° et le cycle complet de l'oeuf à l'oeuf de 33 jours à 27 °(25 jours à 30 ° - 72 jours à 18°)
Je ne sais pas si les lantanas vont pouvoir s'en remettre. Actuellement le nombre de fleurs est insuffisant et il n'y a presque pas de signes de nouveaux boutons. De plus l'ensemble des plantes sont de plus en plus touchées, du moins dans la serre chaude. Même le cestrum qui n'est pourtant pas très sensible aux cochenilles d'ordinaire en est rempli. Curieusement les passiflores semblent encore résister alors qu'elles en sont souvent victimes. Peut-être ont- elles développé des défenses naturelles ?
J'ai recommandé 25 larves d'Exochomus quadripustulatus, relachées jeudi soir dans la serre. Je serre les dents en me disant que c'est un mauvais moment à passer, mais je suis dégoûté par ces saletés de bestioles qui risquent de remettre en cause la génération arrivante d'heliconius, faute de nourriture pour les adultes. Les 20 melpomene adultes qui volent aujourd'hui ne se nourrissent pas du tout sur les fleurs artificielles, et j'en ai déjà qui meurent. Il reste encore pas mal de chrysalides qui vont sortir dans le jours qui viennent. Il me semble qu'il s'agit de l'espèce Pseudococcus affinis pour les cochenilles.
Si vous avez une idée sur l'endroit où trouver actuellement des lantanas en fleurs, puisque apparemment les jardineries n'en proposent pas avant le mois de mai ou bien comment se débarrasser des cochenilles.
J'hésite à :

  • sortir toutes les plantes infectées, enlever les feuilles et attendre qu'elles repoussent


  • prendre mon mal en patience et laisser les cochenilles en espérant que les coccinelles vont pouvoir se développer suffisamment pour équilibrer ce micro-biotope.


  • recommander un millier de larves de cryptoleamus (si, si elles se vendent par 1000 aussi, ici)

Que feriez vous à ma place ?
Cela donne franchement envie d'utiliser des méthodes plus radicales : insecticide, napalm...
Bah, encore heureux qu'on va vers l'été... Avec le redoux, les températures restent facilement comprises entre 22 et 29°, sans trop de chauffage. La lumière est encore insuffisante, mais la végétation commence à bouger dans la serre tiède qui tourne autour de min10-max15 sans chauffage ou presque. C'est le moment de planter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Ludovic
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 31
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 19 Fév 2017 - 13:25

Salut,

Les Cestreau sont malheureusement des cibles de choix pour les cochenilles surtout les farineuses. De mon côté de préférence le C. nocturnum et violaceum. Les C. rubrum pas encore touchés. @chevg3t as-tu des soucis ?

Tes fleurs artificielles sont de couleurs rouges c'est bien ça ? Les heliconius ont une préférence pour le bleu ou encore le violet. A tester. :clin:

Pour des Lantanas peut être en fleurs (à voir avec eux) et même plus... :rolley: ,
je te conseils Tijardin > http://www.tijardin.com/collection-de-lantana,fr,3,7.cfm
Choix très diversifié avec pas moins d'une 20aine de variétés à différents ports.

Bon, vu que tu as vraiment du mal à t'en sortir j'ai une solution radicale mais il faut isoler les plantes. La plupart des ravageurs y passent chez moi avec cette recette.

Pour lutter contre les cochenilles (et autres)

-1litre d'eau ; 1 cuillère à café de savon noir liquide ; 1 cuillère à café d'alcool à 90°C et 1 cuillère d'huile de paraffine.

Mélanger le tout, agiter puis vaporiser partout en passant bien sous les feuilles.
Répéter l'opération 1/4 d'heure plus tard.

Concernant les cochenilles à coques, la première intervention fait ouvrir les coques, la seconde atteint directement le ravageur.

Renouveler ensuite au bout de 8 jours.

Je te conseils de lessiver sous la pluie ou avec jet d'eau la ou les plante(s) quelques jours après le traitement. L'huile de paraffine a tendance à boucher les pores de la plante.

Good luck ! :smilel:

De mon côté les Poncirus se réveillent entre autre. Prémisses du printemps....

_________________
@+ Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
yumik
Papillon
avatar

Nombre de messages : 431
Age : 59
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 19 Fév 2017 - 16:26

Pour les cochenilles farineuses j'ai un truc qui marche assez bien mais ça prend un peu de temps et ce n'est pas définitif mais ça soulage les plantes pendant un bon moment. L'opération consiste à prendre un brumisateur à main et à utiliser la position jet, je maintien d'une main la partie de la plante infectée et de l'autre j'asperge d'un jet d'eau suffisant puissant pour faire décrocher les cochenilles sans abîmer la plante. Feuille à feuille ça peut prendre du temps mais c'est ce que j'ai trouvé de plus efficace. Merci pour ta chronique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bio-creation.com/blog
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 19 Fév 2017 - 18:45

Merci à tous les deux de vos réponses.
Bon, je connais tous ça, et j'aurais sans doute du intervenir plus tôt. Mais malgré tout, avec l'arrivée des coccinelles je vais quand même leur laisser le temps de se mettre en place, quitte à perdre les lantanas au printemps. De toute manière, il faudrait quand même que le biotope arrive à s'équilibrer, sinon tout est à remettre en place à chaque fois. Et vu le nombre de plantes que j'ai dans la maison, il est impossible que je les traite toutes. Ces invasions sont cycliques quoique l'on fasse. Si je traite les plantes maintenant, je perds toutes les larves potentielles de coccinelles. Dur moment à passer. Je crois que je vais augmenter mon stock de lantanas et les faire tourner sur la serre froide/ serre chaude.
A ce propos, Ludovic, pour les lantanas, je connais également ce site. Le prix est quand même un peu dissuasif. Il me vaut mieux prendre la voiture et descendre chez Jean-Pierre. Je vais essayer de tourner sur une cinquantaine de pots. Si cela fait trop je pourrais toujours fleurir le jardin avec pendant l'été puisque je peux les rentrer en hiver.
Je me souviens avoir mis plusieurs années pour équilibrer mon ancienne serre. L'histoire se répète et je crois ne pas être le seul dans ce cas.
voilà les cochonneries (Pseudococcus affinis ?) impossible de prendre les mâles en photos, ils sont trop petits et volent beaucoup à la tombée de la nuit. Mais, parait-il, ils n'occasionnent pas de dégâts supplémentaires, et de toutes façons, les femelles peuvent se reproduire sans mâle :mecontent: :



un prédateur :


et puis quand même quelques images plus joyeuses, les imagos ont changé de dortoir, puisque la végétation a changé. Encore une fois cela me montre que je ne peux pas tirer de leçon sur leur comportement puisqu'elles ont changé d'orientation...

génération 11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Stef
Papillon
avatar

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 19 Fév 2017 - 21:50

:coucou:

C'est la poisse, ces cochenilles. Je compatis :sadman:
J'ai perdu les 3/4 de mes orchidées en 2 ans, à cause de ces cochoncetés :grrr:

Personnellement, je taillerais un peu les Lantana, surtout ceux bien atteints; afin de rééquilibrer un peu le rapport proies/prédateurs; surtout si tu rajoutes de nouveaux pieds.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Lun 20 Fév 2017 - 23:48

Bonjour,

Non, je n'ai jamais eu de problème de cochenilles sur mes Cestrums. Mais je n'ai plus de C rubrum enfin je crois ne plus en avoir car j'ai déménagé je l'ai arraché et il paraît mort.

J'ai quelques cochenilles sur un citronnier mais je les contrôle aisément à la main. J'ai eu aussi quelques aleurodes et araignées rouges dans la serre mais pas de dégâts notables.

Bon courage contre ces saloperies. J'essayerais de tailler pour limiter les attaques et pourquoi pas traiter ponctuellement (frappes chirurgicales :smilel: ) avec la solution de Ludovic. Elle ne doit pas être nocive pour les papillons tant qu'on ne les pulvérise pas avec.
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Ven 3 Mar 2017 - 21:40

Un petit flash info :
Malgré vos conseils, (je sais, c'est pas bien, je ne les ai pas suivis) j'ai juste attendu la suite. Donc pas de traitement, pas de coupe, juste les yeux pour pleurer.  :smilel:
Mais... les larves de coccinelles sont maintenant présentes en grand nombre. J'en compte 3 par feuille sur le cestrum qui est presque complètement débarrassé de ses cochenilles. Les lantanas ont vraiment souffert je n'ai pas le coeur de faire une photo. Mais il doit y avoir plus de 200 coccinelles au dernier stade qui font vraiment un gros boulot d'élimination des cochenilles. Elles courent de partout et sont présentes sur toutes les plantes, même sur les murs. Elles ne laissent que les traces blanches fort peu esthétiques des enveloppes, qui partent au premier coup de jet. Je garde également les feuilles mortes qui tombent au sol en les plaçant dans un pot vide. Elles sont souvent l'endroit que le coccinelles préfèrent.
Plus de fleurs, mise à part une dizaine peut-être, mais de l'espoir pour la suite. Je suis assez content de l'essai. Reste à voir si les coccinelles vont continuer à être présentes par la suite ou mourir de faim.
Je viens d'aller chercher une trentaine de pots chez JPV, mais qui ne sont pas encore en fleurs. Spring is coming.
Quant à la trentaine de melpo qui volent, il semble qu'elles se soient résolues à la nourriture artificielle, et il y a quelques pontes de la génération 12...
edit : introduction de quelques œufs de P.lowi/memnon en provenance de chez Jean-Pierre.


Dernière édition par flashcom le Sam 1 Avr 2017 - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire d'une serre sous lumière électrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» histoire d'une serre sous lumière électrique
» Fondations récupérant la chaleur de la sous toiture
» la triste histoire de ma petite neige
» Histoire d'un objet culte : le canapé
» Ma nouvelle serre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidoptera :: Elevage :: Matériel / Installations-
Sauter vers: