Lepidoptera
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Lepidoptera

Forum dédié à l'élevage et à l'observation des papillons
 
AccueilRechercherFacebookS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -16%
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour ...
Voir le deal
15.37 €

 

 Installation élevage permanent rhopalocères locaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptySam 25 Mai 2019 - 1:23

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Protot10

Comme discuté avec Flashcom ("histoire-d-une-serre-sous-lumiere-electrique"), la gestion des conditions abiotiques (principalement : T°C, humidité, luminosité, ventilation) est essentielle pour maintenir des cycles permanents d'élevage : en conditions optimales, les papillons n'ont aucune raison de changer de comportement.

Dans mon cas, il s'agit d'élever des papillons locaux qui entrent en diapause. Certains peuvent effectuer 3 cycles entre le printemps et l'été... mais qui dit 3 cycles dit potentiellement 4, 5 cycles, ou plus ; s'il n'y a aucun signal d'entrée en diapause ! (j'avais des Piérides du chou qui volaient tranquillement pendant le réveillon dans le dispositif xD ; cette année je vais diversifier : la Piéride c'était le mode facile ^^)

Théoriquement, maintenir 14-16h de jour et 18-25°C toute l'année devrait suffire à berner les papillons (aussi bien que les plantes pour la floraison). L'humidité et la ventilation sont plus faciles à gérer que pour les papillons exotiques : moins de chaleur = moins d'évaporation = moins d'humidité relative et moins de chaleur = moins de ventilation = moins d'évacuation de l'humidité. Il faut aussi voir que la facture électrique passe mieux en reconstitution de milieu tempéré printanier/estival qu'en reconstitution de milieu tropical :bigrire:

Il reste la gestion démographique et la consanguinité :

- Démographie => si un couple de papillon génère plusieurs centaines de descendants alors il va falloir produire de la plante hôte à foison, même à contre-saison = coûteux (espace + temps + matériel + ...) et contre productif (quand les centaines de papillons vont émerger ils vont se gêner les uns les autres pour se nourrir/reproduire), et à la génération suivante, le problème est démultiplié. Le plus simple = faire en sorte de n'avoir que 10-15 adultes de chaque espèce et de les sélectionner dès l’œuf (moins de chenilles à gérer + sex-ratio pris en compte => je veux dire par là que si on élimine les individus au stade chrysalide dès que l'on a 10-15 papillons... il est possible que ce ne soit que des mâles !). Bref, omelette "géante" :rolley:

- Consanguinité => si on compte 1.5 mois (exemple) pour aller de l’œuf à l’œuf, alors il y aura > 4 cycles consanguins à accomplir sans pouvoir re-prélever des individus sauvages.

PS : la photo a été prise juste avant que j'équipe l'intérieur de la chambre de culture, je ne fais donc pas figurer les équipements spécifiques (qui sont un peu du secret pro... vu que c'est un projet pro ^^), mais voici quelques éléments : des panneaux muraux (les parois réfléchissantes n'offrent aucune adhérence pour les pattes des papillons), des plafonniers dalle (LED), des plateaux et des éponges suspendus, un dispositif hydroponique (les plantes hôtes ayant reçue des pontes sont "marquées" par les femelles => je les remplace rapidement), ...
Revenir en haut Aller en bas
Lucile
Administrateur
Lucile

Nombre de messages : 1869
Age : 37
Date d'inscription : 26/12/2006

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptySam 25 Mai 2019 - 11:34

Citation :
Le plus simple = faire en sorte de n'avoir que 10-15 adultes de chaque espèce et de les sélectionner dès l’œuf (moins de chenilles à gérer + sex-ratio pris en compte => je veux dire par là que si on élimine les individus au stade chrysalide dès que l'on a 10-15 papillons... il est possible que ce ne soit que des mâles !). Bref, omelette "géante" :rolley:

Je ne comprends pas vraiment. Tu veux dire que tu veux garder une 15aine d'oeufs par espèce ? Si c'est le cas, je ne vois pas en quoi le sex ratio s'était pris en compte vu qu'on ne peux pas déterminer le sexe à ce stade. Même si la répartition des sexes est grosso modo 50/50 dans une ponte, sur un échantillon si petit, tu as toute les chances d'avoir un sex ratio complètement déséquilibré. Alors qu'il est simple de sexer des chrysalides justement.

_________________
Page Facebook : Forum Lepidoptera
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptySam 25 Mai 2019 - 22:01

Avec 10-15 individus retenus à partir d’œufs, il faut un sacré manque de chance pour n'avoir que des individus du même sexe. Il suffit d'obtenir un couple pour pérenniser l'élevage.

Élever plus de chenilles et sexer au stade chrysalide =
- surplus de conso de plante hôte
- il faut soit éliminer les chrysalides surnuméraires (ça me tente pas, j'ai moins de scrupule à éliminer les œufs; qui proviennent d'ailleurs d'un élevage, pas du milieu naturel) soit élever le surplus de papillons (ils n'ont pas vocation à être libérés dans la nature => pollution génétique).

Ah, une dernière chose, j'avais en arrière pensée les émergences protandres quand je parlais du risque de se retrouver avec 15 mâles si on ne gardait que les 15 premiers papillons émergents. L'inspection des chrysalides (/papillons) lève le doute, mais on peut se retrouver (de façon exagérée) avec les 100 premiers individus = mâles, les 100 suivants = mix mâles/femelles et les 100 derniers = femelles <=> il aura fallu élever > 100 individus pour obtenir un couple. Et une fois que l'on a 1 à 5 couples, toujours la même question : on fait quoi du reste des chrysalides / papillons ?
Revenir en haut Aller en bas
Lucile
Administrateur
Lucile

Nombre de messages : 1869
Age : 37
Date d'inscription : 26/12/2006

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 26 Mai 2019 - 1:52

Je reste sur ma position et d'autres confirmeront, 10-15 œufs, c'est trop peu. Ça ne prend pas en compte les paramètres suivants :
- la fécondité, et donc un taux d'éclosion pas toujours au top (même si c'est moins vrai pour les diurnes)
- les aléas d'élevage des larves et là je pense surtout aux maladies
- la répartition des sexes : même si tu ne vas pas avoir 100% de mâles ou de femelles, tu peux avoir 8 mâles et 2 femelles sans que ça soit vraiment anormal sur un si petit échantillon.
- les aléas au stade chrysalide/éclosion : les loupés lors des nymphoses, celles qui crèvent pendant et ceux qui se déplient mal.
- les éventuels problèmes de synchronisation des émergences (mais sur du paon de jour, c'est pas le problème principal, c'est vrai).

Une question : c'est quoi le finalité de ce projet ?

_________________
Page Facebook : Forum Lepidoptera
Revenir en haut Aller en bas
Lucile
Administrateur
Lucile

Nombre de messages : 1869
Age : 37
Date d'inscription : 26/12/2006

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 26 Mai 2019 - 1:54

Citation :
on fait quoi du reste des chrysalides / papillons ?

On les congèle.

_________________
Page Facebook : Forum Lepidoptera
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyMar 28 Mai 2019 - 0:11

Citation :
- la fécondité, et donc un taux d'éclosion pas toujours au top (même si c'est moins vrai pour les diurnes)
=> des imagos bien nourris = plus d’œufs et meilleure fécondité, il y a des publi bien détaillées là dessus (l'alimentation des larves femelle contribue à moins de 20% de la prod des futurs œufs, de mémoire, c'est l'alimentation post chrysalide qui change pas mal de chose ; idem pour la diapause : meilleure survie via constitution de réserves post émergence). Il faut profiter de l’immaturité des imagos mâles et femelles pour qu'ils s'alimentent avant de se rencontrer (surtout les femelles, la prod d'ovocytes est vraiment énergivore).

Citation :
- les aléas d'élevage des larves et là je pense surtout aux maladies
=> maladies = conditions défectueuses essentiellement abiotiques (trop humide en général). La prod indoor des plantes hôtes évite aussi de ramener des "crasses" de l'extérieur. Sans compter qu'une chenille malade peut produire des millions de spores / µorg pathogène, donc élever 10 ou 100 chenilles, ça finit pareil = génocide. Une expérience assez glauque : placer une chenille victime de flacherie au milieu d'un groupe de chenilles de Piéride du chou xD

Citation :
- la répartition des sexes : même si tu ne vas pas avoir 100% de mâles ou de femelles, tu peux avoir 8 mâles et 2 femelles sans que ça soit vraiment anormal sur un si petit échantillon.
Si on définit un sex ratio de 50-50, on peut se retrouver avec 8-2, mais le but est juste d'avoir minimum 9-1, soit 1 chance sur 10 d'avoir au moins 1 individu de sexe différent (mais je suis d'accord sur le pessimisme et le "on sait jamais", je garde plus 15 que 10 œufs en général ^^)

Citation :
- les aléas au stade chrysalide/éclosion : les loupés lors des nymphoses, celles qui crèvent pendant et ceux qui se déplient mal.
Les loupés de métamorphoses sont super rares quand même, j'ai dû en avoir quelques unes à cause de punaises type Macrolophus/Orius qui venaient pomper l'hémolymphe des pauvres chrysalides en formation. Problème réglé via culture indoor. Les problèmes de dépliement se gèrent via les conditions abiotiques adaptées (pas trop sec ni trop humide, pas trop de ventilation, etc) et une suspension correcte des chrysalides. Evidemment, jamais de perturbation des imagos pendant cette phase délicate.

Citation :
- les éventuels problèmes de synchronisation des émergences
Ca me parle : chez certaines espèces j'ai eu des papillons mâles qui ont émergé alors que des chenilles de futures femelles cherchaient un endroit pour la nymphose. Sur une même portée il y a quand même moyen d'avoir des mâles et des femelles au stade adulte sur une même période, les mâles vivent suffisamment longtemps pour assister à l'émergence des femelles.

Citation :
Une question : c'est quoi le finalité de ce projet ?
Jocker (pour le moment)

Citation :
On les congèle.
Pour faire des analyses ca peut être utile (les plantes hôtes exposées à des conditions particulières produisent des molécules / pigments différents (en quantité et qualité) qui se répercutent directement sur les Insectes qui les consomment / bio-accumulent (ça lève un peu de mystère sur le jocker de la question précédente).
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
chevg3t

Nombre de messages : 1148
Age : 56
Date d'inscription : 21/05/2009

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyVen 31 Mai 2019 - 0:58

Bonjour,

Ce qui m'interroge c'est le type d'enceinte avec les parois réfléchissantes.

Je n'ai jamais utilisé ce type d'enceinte mais dans mes volières tous les essais avec des matières réfléchissantes ont été catastrophiques. Mes essais étaient avec des parois claires blanches ou crèmes sur lesquelles se réverbérait la lumière. Les papillons s'y collent et ne se nourrissent plus. Pourtant je partais d'une bonne idée qui s'est avérée mauvaise, augmenter la réverbération de la lumière pour les plantes (c'est pour ça que les chambres de culture sont métallisée).

Maintenant je n'ai pas une enceinte comme celle ci donc ce n'est peut être pas comparable. Ce ne sont pas les mêmes espèces que j'ai essayé non plus.

Enfin bref ça remet quand même en cause des conclusions que j'avais tirées à savoir qu'il faut éviter les surfaces réfléchissantes.


Dernière édition par chevg3t le Ven 31 Mai 2019 - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
chevg3t

Nombre de messages : 1148
Age : 56
Date d'inscription : 21/05/2009

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyVen 31 Mai 2019 - 23:22

Citation :
- les aléas d'élevage des larves et là je pense surtout aux maladies
=> maladies = conditions défectueuses essentiellement abiotiques (trop humide en général). La prod indoor des plantes hôtes évite aussi de ramener des "crasses" de l'extérieur.

Je n'en suis pas persuadé. Quand une plante est mangée l'été je la mets au soleil et les UV la désinfectent. En condition hivernale on n'a pas ces UV et rien pour détruire les pathogènes. Les espèces sensibles peuvent d'autant plus facilement être malades même si les conditions ne sont pas défectueuses. Quoiqu'on fasse les conditions sont plus dures en hiver qu'en été. Je ne suis pas sur que la production indoor des plantes évitent les maladies, rien ne vaut une bonne stérilisation aux UV sous un soleil estival.  

Néanmoins, avec des espèces autochtones tu as à disposition des plantes à l'extérieur même l'hiver: choux, orties sauf peut être si il neige. Ce qui évite le problème des espèces exotiques pour lesquelles maintenir une production de plantes en hiver est couteuse et aléatoire. Tu devrais donc avoir moins nécessité de contrôler le nombre d'œufs pour gérer la ressource.
Revenir en haut Aller en bas
Lucile
Administrateur
Lucile

Nombre de messages : 1869
Age : 37
Date d'inscription : 26/12/2006

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 2 Juin 2019 - 2:40

Bon, j'ai pas trop le temps de répondre en détail (je te fais ça dans la semaine). Juste un conseil que j'ai oublié de donner : nous avons un expert en élevage en tout genre (parmi d'autres) sur le forum qui est aussi entomologiste (licence de botanique et biochimie en prime). Il s'agit de JPV, de son vrai nom Jean Pierre Vesco. Tu peux le contacter par téléphone (ICI) ou par mail (j'ai son adresse qui traine dans un coin, si tu la veux, envoie-moi un mp). Il passe sur le forum moins d'une fois par an, donc en général il met longtemps à répondre via les mp.

_________________
Page Facebook : Forum Lepidoptera
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyVen 7 Juin 2019 - 23:40

Bonsoir,

J'ai pas mal bossé sur le prototype et je ne repasse que maintenant sur le forum :

Citation :
Enfin bref ça remet quand même en cause des conclusions que j'avais tirées à savoir qu'il faut éviter les surfaces réfléchissantes.

D'où l'utilisation d'un rouleau de type occultant sur les 2/3 de la surface haute de la chambre (couleur verte, tant qu'à faire), comme je l'ai noté précédemment.
Bon ok, quel était l'intérêt d'avoir une chambre en Mylar alors ?! => parce que c'est cool c'est plus lié aux chenilles qu'aux papillons mais je n'en dirai pas plus  :rolley:

Citation :
Je ne suis pas sur que la production indoor des plantes évitent les maladies, rien ne vaut une bonne stérilisation aux UV sous un soleil estival.

Beaucoup de micro-organismes ont besoin d'eau pour compléter leur cycle. Avec un arrosage classique et des plantes en pots, les feuilles sont humidifiées (réactivation des spores déjà dessus, par ex. + celles qui viennent de l'air ambiant), ou pire : éclaboussées par la terre en dessous.
En production hydroponique, l'eau est maintenu sous les plantes, via une bâche = pas d'éclaboussure sur/sous les feuilles consommées par les Insectes (et accessoirement pas de développement d'algue car la solution nutritive est à l'obscurité = 0 photosynthèse pour elles).
L'hydroponie booste la vitesse de production, mais consomme de l'énergie (à cause de la pompe)... il faut optimiser : si on veut tant de chenilles, il faut tant de production de feuilles ; et en 30-40 jours la résilience doit être ok pour l'arrivée de la génération suivante de défoliateurs.
En déformant la bâche servant à l'hydroponie, pour créer une sorte de toit /\ (avec un angle plus large évidemment), il est possible de faire tomber les déjections des chenilles de part et d'autre du dispositif = pas de stagnation juste en dessous des plantes.

Citation :
Jean Pierre Vesco
Oui, j'ai beaucoup regardé ses photos (installations) / lu ses conseils (contributions).

Cadeau, une photo en macro d'une chrysalide de Vulcain :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Chrysa10
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
chevg3t

Nombre de messages : 1148
Age : 56
Date d'inscription : 21/05/2009

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptySam 8 Juin 2019 - 11:31

Bonjour,

Je n'avais pas compris que ton enceinte était doublée. Le rouleau occultant sur les 2/3 haut c'est bien mais quid des 1/3 bas? Si la lumière de ta lampe se reflète sur le mylar du bas elle attirera les papillons vers le bas ce qui pour certaines espèces peut les piéger.

Surtout que la géométrie de ta cage (enfin de ce que je vois sur la photo) donne un ratio hauteur/surface au sol qui n'est pas optimum. Ce que je veux dire c'est qu'on a toujours intérêt à avoir des hauteurs aussi faibles que raisonnable par rapport à la longueur, pour 2 raisons principales. D'abord le gradient de chaleur, en effet la chaleur monte et le bas est plus froid et plus l'enceinte est haute plus il y a ce problème. On peut corriger avec des ventilateurs et tout un tas de bricolages mais bon. Ensuite l'accès aux plantes de hauteur basse ou moyenne, les papillons ne sont pas des hélicoptères et ils ont besoin (enfin la plupart) d'une pente pour monter. Avec un ratio hauteur/largeur trop grand ils sont pénalisés et doivent tirer des bords pour monter si ils descendent.

Je viens de regarder à nouveau ta photo et la deuxième raison ne devrait pas s'appliquer car la surface au sol parait suffisante (je ne me rends pas bien compte). Par contre, je viens de penser à une troisième raison l'éclairage qui diminue pour une source en hauteur inversement proportionnellement au carré de la distance. Ces chambres de culture sont prévues pour des plantes hautes (en fin de croissance) et des sources d'éclairage réglables en hauteur (on baisse la source au début puis on la monte je crois). Dans ton cas je ne sais pas quelle plante tu veux y mettre et comment tu veux installer l'éclairage. Ce serait assez intéressant à savoir pour la géométrie de l'ensemble.

Maintenant ce ne sont pas des espèces exotiques que tu prévois de maintenir et je ne sais pas quelle sera l'ambiance autour de ta cage donc les problèmes de température ne se poseront peut être pas? Ma volière d'intérieur est dans ma cave et cet hiver je devais maintenir une température interne (pour des Héliconius) avec une ambiance extérieure entre 8 et 12°C. Dans ce cas un gradient de chaleur peut devenir un piège mortel pour les papillons.  

En ce qui concerne les plantes, je suis d'accord avec toi, l'hydroponique est une bonne solution. Mais tu pars de l'hypothèse que 100% des saloperies viennent de l'extérieur ou de la terre et qu'un milieu stérile au départ évitera tout les problèmes. Sauf que, d'une part tu n'auras jamais ce milieu stérile et que d'autre part une partie des pathogènes sont les commensaux des chenilles ou des papillons eux même. Ce que je veux dire c'est que dans de mauvaises conditions ou des conditions moins favorables les dépenses immunitaires s'affaiblissent et une maladie peut se développer. Un peu comme pour nous, on développe plus de maladie l'hiver que l'été et les gens meurent plus l'hiver que l'été. Par ailleurs les papillons chient, d'autant plus en alimentation artificielle liquide (obligatoire pour l'essentiel en hiver), et dans une petite enceinte on voit à la fin de l'hiver des résidus de chiure partout sur les supports et sur les plantes et ça aussi c'est potentiellement favorable à la dissémination des pathogènes divers.

Ceci dit, dans ma volière chauffée, les maladies n'ont pas été un problème. Ce qui m'a posé un souci ce sont les températures basses de mes élevages hors volière mais ça s'explique aisément (le facteur affaiblissant prioritaire étant dans ce cas la température). Je vais essayer de régler ça cette année. Je pensais justement tapisser de mylar en plus de calorifuger mon enceinte avec les plantes nourricières (qui n'est pas la même que celle des papillons).
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 16 Juin 2019 - 20:58

Merci pour ces observations (et les précédentes d'ailleurs).

J'ai été amené à faire des réglages ces derniers jours avec les premiers papillons dispo : des Vulcains.

J'étais parti sur l'hypothèse que la lumière diffuse (= pas de possibilité pour les papillon de faire un "focus" sur un point lumineux ; la lumière venant de partout à la fois et à la même intensité) empêcherait les papillons d'exprimer le comportement stéréotypé de "l'acharnement à se cogner contre la vitre".
Mais l'utilisation de dalles LED de plafond était une erreur : les papillons étaient inactifs la plupart du temps (température intérieure : 18°C nuit et 21°C jour : la rétention de la chaleur dans la chambre de culture de 2.4 x 2.4 x 2m est pas mal, il faudra voir cet hiver ; au pire je mettrai un radiateur bain d'huile), et quand ils étaient dérangés, ils s'envolaient et se cognaient contre les dalles puis ils se posaient dessus...

J'ai débranché les dalles et j'ai mis 3 projecteurs LED (longueur d'ondes spécifique "croissance" des plantes). 2 nouveautés :
- l'émission de chaleur supplémentaire (passage de 40 à 120W par unité) qui fait monter la chambre à 24°C au lieu de 21°C (stabilisation en 1h, et ça reste à 24°C jusqu'à l'extinction des feux à 23h => je préfère vérifier durant le WE, sachant que ça tourne en automatique quand je ne suis pas là ; en semaine je ne peux vérifier l'état du dispositif que matin et soir).
- l'émission d'UV (auxquels les papillons diurnes sont sensibles)
=> changement complet du comportement : perception des éléments de décor suspendus avec aterrisage dessus (ex : éponges humides), ailes largement déployées (les 3°C de température supplémentaire y sont certainement pour quelque chose), antennes mobiles et réorientation du corps après un déplacement (=> qui dit réorientation dit prise en compte d'un repère).
Cependant, les projecteurs éclairent la zone sous les dalles de plafond = toute la zone au dessus des projecteurs est une inconnue pour les papillons (qui viennent se cogner dessus de temps en temps... mais il y a du mieux !).
Revenir en haut Aller en bas
chevg3t
Papillon
chevg3t

Nombre de messages : 1148
Age : 56
Date d'inscription : 21/05/2009

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 23 Juin 2019 - 18:20

J'ai utilisé ces dalles lumineuses pour ma volière intérieure tout l'hiver 2018/2019 et une partie de l'hiver d'avant. Pour être plus précis j'étais en dalle 2700 K en 2017 et je suis passé en dalle 6500 K en 2018 car c'est mieux pour les plantes. Ce n'était pas non plus le seul éclairage et j'avais aussi des panneaux led horticoles en plus.

Effectivement ce n'est pas l'idéal et je ne prévois pas de réutiliser ces dalles en 2019/2020 sans l'exclure non plus pour l'instant.

Il faut néanmoins relativiser car cela dépend des espèces maintenues. Voila ce que ça donnais chez moi.

1. C'était catastrophique avec Heliconius charitonia (du moins avec la souche que j'avais). Le papillon est trop attiré par ces lampes et du coup s'abîme très vite. Les papillons tiennent 8 à 15 jours avant d'avoir les ailes hors service.  

2. Cela n'avait pas d'influence sur Héliconius atthis qui s'en satisfaisait très bien, vivait plusieurs mois et se reproduisait régulièrement.

3. Cela ne semblait pas avoir d'influence non plus sur Héliconius melpomenes mais je n'ai pas réussi à les garder quand même (je les ai rentrés trop tard aussi).

4. C'était mitigé mais plutôt mauvais avec Dryas julia en 2017/2018 je n'en avais pas cette année.

5. Je n'ai pas souvenir que ça gênait non plus les Morphos qui de toute façon sont trop gros pour mon enceinte à mon avis. Mais je n'ai pas essayé longtemps.

6. Enfin j'ai eu un paon du jour en 2017/2018 qui n'avait pas l'air d'être  affecté. Mais je ne l'ai pas laissé longtemps (1 jour) car je voulais le faire hiberner donc pas vraiment d'historique. Moyennant quoi il a crevé de toute façon  :rolley: .

Les conclusions c'est que ce qui est valable pour un papillon ne l'est pas forcement pour un autre. D'autre part la gestion de l'éclairage dans une petite enceinte avec papillons et plantes reste un vrai problème. Enfin je pense que ça dépend aussi beaucoup de l'enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 23 Juin 2019 - 21:25

Quelques réarrangements ces derniers jours :

-> retrait de l'occultant mural de couleur verte : les papillons arrivent à se poser verticalement sur le mylar et le perçoivent nettement comme une frontière / zone d'aterrissage (sans se cogner indéfiniment contre)

-> l'ajout de branchage naturel / sec au plafond permet aux papillons d'avoir des postes d'observation sur le contrebas et leur évite de se cogner au plafond

-> mise en place d'un 2e programmateur pour l'éclairage : 7h -> 22h et 8h -> 23h, soit 1h avec 2 projecteurs actifs (pseudo lever de soleil), 14h avec 4 projecteurs actifs et 1h avec 2 projecteurs (pseudo coucher de soleil). Précédement j'étais en 16h continu avec 3 projecteurs.

-> la température avec 4 projecteurs actifs est passée de 24 à 26°C

-> les Lantana font des bourgeons floraux à la pelle depuis l'utilisation des projecteurs, et les plantes hôtes des chenilles poussent plus vite également

-> des courses-poursuites (parades nuptiales et défense de territoire) commencent à être observées

-> les papillons ont tous les abdomens bien gonflés, signe qu'ils se nourrissent bien (4 Vulcains, 4 Piéides du chou et 6 Petites Tortues cohabitent pour l'instant dans la chambre de culture)

les femelles Vulcains se mettent régulièrement en posture de ponte, sur n'importe quel support (branchages, éponges humides, Lantana, plantes hôtes des chenilles...), mais pas d'aboutissement...

J'ai rajouté des sels minéraux (en particulier du sodium, sous forme de gros sel dissout) à leur ration de fleurs (qu'ils butinent sans problème) et de fruits pourris. Apparemment les sels minéraux (trouvés dans la nature dans les flaques d'eau +/- croupies et les déjections d'animaux ; en particulier d'élevage) sont indispensables à la production des phéromones (entre autre) et donc à la reproduction.

Si j'ai au minimum 1 reproduction/ponte dans la chambre de culture, alors je valide mon modèle (production déconnectée des conditions extérieures et donc de la saisonnalité) et je peux passer à l'étape suivante.
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyJeu 18 Juil 2019 - 0:39

(Juin) Durant le mois de juin j'ai priorisé les Vulcains dans le prototype (trop de combats aériens en cohabitation avec les autres papillons xD) : pas de reproduction... (libération des 2 derniers spécimens vivants sur les 12 totaux).
J'ai mis la douzaine d'imagos de Petites Tortues dans ma serre de jardin en parallèle (issus d'une seule ponte d'une cinquantaine de chenilles, collectées en L2 <=> +/- 75% d'infestation diverses), et j'ai identifié des cadeaux il y a <10 jours : 3 têtes d'orties attaquées par des L1. Bilan : entre 100 et 150 chenilles en transition L2-L3 aujourd'hui (a priori le taux d'infestation sera faible à nul). Les Piérides se sont aussi reproduites, mais je les mets de côté pour la suite : ce ne sont pas les spécimens qui m'intéressent le plus xD

(Juillet) Issues d'autres collectes de chenilles in natura à la mi juin : une population actuellement d'une cinquantaine d'imagos de Petites Tortues vole dans la chambre de culture / prototype ( le taux d'infestation des chenilles, ramassées aux stades L1-L2, était d'environ 2 tiers).
Je ne voulais pas monter au delà de 12-15 individus (= 1 par m3) dans le prototype : et pourtant je suis en x4 en densité ! (j'ai dû rajouter un Budleia pour nourrir tout ce petit monde ; ça sent d'ailleurs super bon en milieu fermé).
Il faut qu'au moins une reproduction soit validée donc j'oublie le principe du 1/m3 : ces messieurs/dames font les difficiles pour trouver un partenaire à leur goût... multiplions les partenaires possibles xD
Il y a bien des courses poursuites, des contacts antennes/ailes une fois posés, bref quasiment tout le répertoire de la parade nuptiale, mais pas encore de chenillettes ! (je vérifie tout les jours, au cas où...)
J'ai finalement divisé la population en 2 ce weekend, la moitié dans le prototype et l'autre dans la serre de jardin (je fais la chasse aux araignées épeires, qui m'ont déjà piégé/bouffé 2 papillons), pour multiplier les chances de reproduction (il y a déjà eu une repro en serre fin juin/début juillet, pourquoi pas fin juillet/début août... : la photopériode est encore correcte, il reste un dernier cycle possible avant la diapause de l'espèce). Comme pour les Vulcains, je libérerai les 2-3 derniers survivants (la durée de vie des imagos obtenus est de 3-4 semaines dans mes conditions d'élevage).


Dernière édition par akyla le Lun 29 Juil 2019 - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyVen 26 Juil 2019 - 17:54

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Valida11

Validation de 3 émergences de L1 de Petites Tortues dans la chambre de culture hier... et de 3 de plus aujourd'hui.

L'un des "nids" est au centre de l'image (la feuille d'ortie qui parait grise-noire). Ce n'est pas super impressionnant, mais en même temps, l'émergence est récente.

Un zoom (en vue opposée) ici :

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1710

Et la prochaine vague de papillons à venir (en haut au centre du "perchoir" gris = chrysalide retirée, car la coloration rouge est typique de la fin de développement d'un Diptère parasitoïde / noter la coloration jaune de la majorité des chrysalides versus les marrons => la plupart des chrysalides sont sous le morphe printanier = elles ont sans doute été bernées par les conditions artificielles de la chambre de culture) :

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1711

En tout cas, dans ma serre extérieure les papillons sont inactifs / groupés depuis le début de la semaine (diapause ?), mais ils volent de fleur en fleur et paradent dans la chambre de culture.

PS : au moins 200 chenilles de Paons du jour collectées en L1-2 dans le talus entre mon jardin et le champ à côté, lundi 22/07 (elles sont en L3 ce jour : aucune confusion possible niveau coloration).
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyLun 29 Juil 2019 - 20:59

Encore 2 zones d'éclosion (en voici une, qui a moins de 3 jours) :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1712

Et les premières chenilles sorties il y a 6 jours... sont déjà bien avancées dans le cycle :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1713

Je peux encore nourrir tout ce petit monde (> 1000 chenilles a priori... et d'autres peuvent encore éclore), mais le gros de la production de chrysalides finira aux poules (qui adorent ça / non autorisé en élevage pro).

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1810
Les papillons géniteurs sont toujours vivants (forme imago depuis quasi 1 mois) et visuellement les femelles n'ont pas perdu de leur éclat (contrairement aux mâles... à cause des duels où sous la lumière on peut observer tomber des écailles et des petits lambeaux d'ailes => avec leur aspect de survivants du front, l'identification des sexes est grandement facilitée xD).
Si les femelles sont intactes, c'est sans doute parce que je ne les manipule pas et qu'elles ne se cognent pas contre des obstacles (/autres papillons).
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyLun 5 Aoû 2019 - 12:44

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1811

Plusieurs milliers d'oeufs répartis sur une vingtaine de feuilles (et ça ne fait que commencer)... les mâles (imagos de +/- 30 jours, issus d'un prélèvement de chenilles dans la nature), déjà matures, se sont rués sur les femelles tout juste émergentes (sorties il y a 3-4 jours, issues d'un premier croisement en élevage) !

A côté de ça, les chenilles issues de la première reproduction des "vieux" imagos, commencent à se nymphoser : si les géniteurs sont encore vivants d'ici là, ils vont de se croiser avec leur descendance... enfin c'est toujours plus riche niveau génétique qu'entre frères et soeurs xD

Bonus :
- Des chenilles de Vulcains et de Robert le diable se sont invitées dans l'élevage via l'apport de plantes-hôtes extérieures.
- Une chenille de Machaon trouvée sur fenouil en parallèle ; pas cher payé pour 3 pieds imposants... et c'est mort pour faire de la repro : /
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyMar 6 Aoû 2019 - 22:42

Installation élevage permanent rhopalocères locaux L510

Macro d'une L5 de Paon du jour : ça sent la nymphose prochainement...

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Aix10

... et une photo de l'année dernière avec sans doute une L6 (?), vu la différence avec la L5 à côté. Les L6 c'est calimiteux une fois au stade imago (je parle pour les diurnes) : l'abdomen est tellement énorme que les pauvres papillons n'arrivent pas à voler... et éclatent littéralement au sol ! Enfin ça reste de l'expérience perso / pour les nocturnes c'est sans doute beaucoup moins génant (les acrobaties de parades nuptiales sont du genre limitées xD)

Du côté des petites tortues (issues d'une 2e reproduction en élevage) , forme classique vs forme plus sombre :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Au110

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Au210
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 23:09

La génération F1 de petites tortues présente beaucoup de "Minor". Il s'agit du 1er tiers des émergences ; les chrysalides suivantes sont de taille "normale". En tout cas, la durée de vie de ces petits papillons est très courte : 3-4 jours... leurs petites ailes battent très vite et leur abdomen est peu développé : surcoût énergétique en vol et réserves limitées => pas de reproduction à en attendre (tant mieux xD).
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Aum08110
Plusieurs hypothèses :
- individus de la même "portée" consanguine (F1, comme les autres) qui a été très impactée par ce facteur ?
- géniteurs insuffisamment alimentés en minéraux ? (contrairement aux suivants)
- chenilles alimentées initialement sur PHL carencées ? (et pas de récupération du retard par la suite)
- autre / mix ?

(Edit 16/08 - 9h30) Premier imago de Paon du jour dans la chambre de croissance (il sèche ses ailes pour le moment), et d'autres vont suivre :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Ai081910

Une chenille L3 et sept L4 de Machaon trouvées sur carotte chez des voisins : installation dans la chambre de culture :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1812
L'autre chenille, trouvée sur fenouil chez moi la semaine dernière, est dans ma serre de jardin ; sans doute sous forme de chrysalide. J'espère la faire entrer en diapause (on est reparti sur du temps équivalent au mois de mai en Bretagne...) ; si ça chauffe trop dans la serre, j'aurai un papillon plus tôt que prévu et il rejoindra les autres dans la chambre de croissance.
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 18 Aoû 2019 - 21:42

Le "dortoir"
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1910

Il y a une bonne vingtaine de Paons du jour dans la chambre de croissance (émergences du weekend). Malgré les 16h de photopériode, au delà de 18h (soit 11h sur 16 de jour), l'activité diminue fortement.

1ère chrysalide de Machaon dans la chambre de croissance, en morph vert / printanier :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Pmc08110
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptySam 24 Aoû 2019 - 14:46

Fin des émergences de l'équivalent de la 2e génération naturelle des Paons du jour.

Il reste quelques Petites tortues (F1) mais d'autres (F2) sont en nymphose. Pour le moment c'est le rush eau/sucre, mais j'espère avoir de nouvelles pontes rapidement... car je n'ai quasiment plus besoin de ravitailler mes pensionnaires (et d'excuse pour passer du temps dans la chambre de croissance xD)

Il ne reste qu'une chenille de Machaon en prénymphose ; la première des chrysalide formée commence à changer de couleur au niveau des fourreaux des ailes.

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Aiau0810
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyDim 1 Sep 2019 - 20:40

Un couple de Machaons obtenu pour le moment, mais ces grands "voiliers" sont bien moins en phase avec la chambre de croissance :
- ils se cognent plus durement que les Aglais dans les fils métaliques qui suspendent les éponges humides
- ils ne redécollent pas une fois au sol
- ils semblent ignorer les fleurs et les éponges humides (je les dépose sur les fleurs quand je les ramasse au sol), contrairement aux autres locataires qui vont spontanément dessus
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1911

Je les ai libérés. Je ferai de même avec les papillons des 5 chrysalides restantes, dans les 2-3 prochains jours. La 8e chenille n'est pas allé au bout de la nymphose ; bien qu'elle était en position pour le faire (son arrière train a complètement noirci en 24h).
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyMer 4 Sep 2019 - 18:56

C'est reparti pour les pontes de Petites Tortues (et les abdomens sont bien gonflés !) : il y a donc eu reproduction en milieu artificiel et à contre saison :bierres:

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1913

Les Paons du jour se posent de plus en plus sur les orties (pas encore de ponte prise sur le fait).

Edit : bon, j'ai à nouveau eu un couple de Machaons il y a 2 jours... du coup au lieu de les relacher j'ai expérimenté la repro manuelle :rolley: (et repiqué du fenouil dans la chambre de croissance). Allez, je resigne pour un élevage de 7-8 chenilles (grand max, vu les ogres que ça donne !)

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1912
Revenir en haut Aller en bas
akyla
Papillon
akyla

Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 16/04/2019

Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux EmptyMer 11 Sep 2019 - 21:47

Les pontes des Aglais sp s'accumulent :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1914

La production hydroponique est là pour alimenter les chenilles de L1 à L2 (voire L3), je prélèverai dehors ensuite.
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1915

Niveau alimentation des papillons, ça suit (vous ne verrez pas beaucoup de papillons, ils sont dans leur dortoir : photos prises après 21h) :

Renouvellement de la coupe de fruits bio tous les 3 jours (pour éviter l'invasion de droso plus que celle des moisissures !) :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1916

Arbre à papillon / Verveine de Buenos Aires / Lavande de mer : en plus des fleurs régulièrement visitées, il y a quelques colonies de pucerons... où les papillons viennent se servir en miellat ! (je coupe régulièrement les tiges trop infestées)
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1917

Lantana : il y a eu une petite pause dans la prod de fleurs, mais un coup d'engrais et c'est reparti :
Installation élevage permanent rhopalocères locaux Dscn1918

Avant de mourir (hier) le couple de Machaons a laissé... un oeuf xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty
MessageSujet: Re: Installation élevage permanent rhopalocères locaux   Installation élevage permanent rhopalocères locaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Installation élevage permanent rhopalocères locaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» projet d'installation en chèvres angoras
» installation en VL avec transformation => besoin d'aide
» questions projet installation ovin viande
» INSTALLATION BREBIS LAIT
» projet installation caprine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidoptera :: Elevage :: Matériel / Installations-
Sauter vers: