Lepidoptera

Forum dédié à l'élevage et à l'observation des papillons
 
AccueilFAQRechercherFacebookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 histoire d'une serre sous lumière électrique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Stef
Papillon
avatar

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 14 Fév 2018 - 9:11

:coucou:

Merci pour le partage continu de ton élevage, ces toujours intéressant d'avoir un suivi sur une longue période.
Bon courage pour Chrysodeixis chalcites, c'est vraiment une plaie quand ça s'installe dans une culture. De ce que j'ai vu, ces chenilles ont tendances à se laisser tomber au sol quand elles sont dérangées; si tu as la possibilité, essaies de mettre un bout de tissu autour des pieds de tes plantes quand tu "chasses" ces chenilles, ça te permettra de récupérer les fuyardes...

Bonne continuation :clin:
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 14 Fév 2018 - 15:21

Voilà la transformation d'un coté d'une boite d'élevage en piège lumineux. Toutes les faces étaient prévues à l'origine  pour être démontées, pour faciliter l'entretien et le remplacement des tissus. J'ai donc bricolé une nouvelle face, en conservant celle d'origine en lieu sûr, placé un haut opaque qui sert de support à la douille de la lampe et mis un cache amovible devant la fenêtre, ce qui me permettra de vérifier le contenu de la boite avant d'ouvrir la porte pour récupérer les éventuels papillons pris au piège à l'intérieur. J'ai remis dans le photomontage le principe mis en lien par Stef pour ceux qui ne connaissent pas. Les dimensions ne sont pas les mêmes, évidemment...
Je ne sais pas encore si cela va fonctionner pour  Chrysodeixis chalcites. Cela pourra toujours servir de boite de fécondation des espèces locales comme S.pavonia dont j'ai un cocon femelle. Et puis cela me rappelle un temps lointain où gamin je bricolais avec ce principe des cages pour attirer les mâles des papillons du coin. En attendant les bestioles sont devenues beaucoup moins présentes à force de les écraser dès que j'en vois une. Mais je ne me fais pas trop d'illusion, il en reste toujours une ou deux qui passent au travers.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Stef
Papillon
avatar

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 14 Fév 2018 - 17:09

thumright

Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Sam 30 Juin 2018 - 17:59

Bonjour à tous,
quelques nouvelles rapides, mais je tiens à ne pas perdre le fil, malgré quelques problèmes de gestion familiale.
N'ayant pas pu m'occuper de la serre ces derniers mois, du moins pas correctement, les rongeurs (rats fruitiers) se sont installés comme s'ils étaient chez eux. De ce fait, la totalité des chrysalides de memnon se sont faites dévorées. La population de melpomene a chuté pour tomber à environ 35 adultes fin avril. Les cochenilles se sont régalées des plants de lantanas. Les passiflores ont disparu entièrement de la petite serre. Le 35 pots prévus pour l'hiver ont fini la saison  en bien mauvais état. En tout cas, il n'en faut pas moins. Bilan un peu tristounet...

Ceci étant depuis deux mois, le soleil étant revenu, les plantes vont mieux. les coccinelles reprennent de la place et se sont multipliées en très grand nombre du coup. Les rongeurs ont été expédiés ad patres avec du poison. Désolé pour eux, mais ne se faisant plus prendre dans les pièges, et les ondes sonores étant inefficaces, il m'a fallu prendre des mesures plus radicales.

La population de melpomene est remontée à un niveau normal (environ 150 adultes et autant de chenilles et chrysalides). Il reste un salamis éclos au mois d'aout dernier et qui volette quand l'envie le prend. Plus de papilio, cela permettra aux citrus de se refaire une santé en attendant. dommage quand même pour la souche.
Je vais me calmer un peu cette année, tout en continuant l'élevage permanent d'heliconius.
Le piège lumineux quant à lui n'a pas donné grand chose (seuls 4 papillons ont été pris par la boite), et les noctuelles sont toujours présentes mais en très petit nombre.
La femelle de s.pavonia qui est sortie (au mois d'avril je crois ?) a attiré dans la serre froide (porte ouverte de la serre) une bonne cinquantaine de mâles de la région. Je n'en avais jamais vu autant à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 54
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 1 Juil 2018 - 23:45

Le Salamis cela lui fait 10 ou 11 mois. Cela vit vieux ces papillons :wouw:
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 16 Sep 2018 - 15:03

Bonjour à tous,
Bilan rapide de ces deux derniers mois faute de mieux :
Coté papillons :
Quelques tests sans conséquences plus :
Echec une nouvelle fois pour les greta oto, seuls deux mâles volent encore après un mois et demi.
Echec également sur les siproetas, dont les œufs ne sont pas sortis.
Le dernier salamis est mort après plus d’un an de vie, mais sans reproduction (unique survivant)
Remplacement des P.memnon, par des rumanzovia, qui supportent bien le manque de lumière-> vol excellent, accouplement rapide. A voir sur la durée.




H.charitonia : la souche perdure, mais avec un peu de difficultés. Les adultes recherchent la lumière et se cantonnent à la partie haute de la serre. Dans la grande serre la plupart sont morts sans descendance. La petite serre moins haute, leur convient mieux, avec des fleurs qui touchent le plafond. Les adultes de la seconde génération (5) ont mis plus de temps à pondre. Les mâles prennent leur temps pour se reproduire apparemment. A voir pour l’hiver.
H.melpomene : toujours aucun problème si ce n’est la surpopulation. Environ 200 chrysalides par semaine, expédiées pour la plupart.
Morphos : sur 6 individus (2 femelles, 4 mâles) par d’accouplement constatés cette année.

Coté plantes :
Traitement régulier avec de l’hortrilon sur toutes les plantes hormis les lantanas qui n’ont pas l’air de trop apprécier les apports excessifs.
Floraison des duranta sur les rameaux non taillés à partir de fin juillet dans la petite serre, à partir de juin dans la grande serre (plus de soleil). Il touche maintenant le plafond de la serre et je dois le rabattre (tirer les branches vers le bas sans couper) pour qu’il ne fasse pas de dégâts.
Pentas taillés en début d’année qui réussissent à pendre du haut de la serre. D’autres ont été taillés fin juillet pour avoir des fleurs en hiver.-> boutures qui commencent à être en fleurs.
La grande plante des parthenos sylvia (dont je ne me souviens jamais du nom) fait maintenant le tour de la petite serre. Celle plantée dans la partie froide n’a pas survécu à une température descendant à 5°.
Invasion des thrips que je n’ai pas traités en début d’année (à faire obligatoirement début avril). Une bonne partie des plantes a donc migré vers le jardin avec bonheur. Les passiflores de la grande serre (et toutes les autres plantes également sauf bougainvillier et Monstera(qui lui semble se moquer d’à peu près tout)) sont en très mauvais état. Je prévois de les tailler à 1,5 m dès le début du printemps.(fin février)
Toujours un équilibre admirable entre les coccinelles et les cochenilles. Les unes comme les autres sont en très petit nombre en ce début de septembre.
Coté agrumes, tous au jardin sauf deux qui sont plein de cochenilles à l’intérieur, mais que je devrais transplanter pour les mettre en pots.-> à rentrer dès le premiers gel.
Remplacement des passiflores dans la petite serre par des aristolochia triloba qui colonisent bien moins vite les emplacements mais qui commencent enfin à prendre de l’ampleur.
Remplacement des tuteurs en bambous pour toutes les  passiflores par des fer à béton de 6 mm coupé à 1.5 m (3 par pot), les bambous revenant cher et ayant tendance à pourrir chaque année.
Standardisation des pots de 11l carré, qui permettent de recevoir des mini serres en plastique transparent vendues en growshop


Dernière édition par flashcom le Mar 18 Sep 2018 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 54
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Lun 17 Sep 2018 - 21:38


Mon duranta pousse bien mais ne fleurit pas du tout. Ce qui ne m'arrange pas vraiment.

Tu dis qu'il ne faut pas le tailler pour qu'il fleurisse?

Ou alors faut il attendre qu'il atteigne une certaine taille? Le mien n'a que 2 ans.
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mar 18 Sep 2018 - 21:20

A priori ce n'est pas une question de hauteur ni d'âge, puisque j'ai des boutures de l'an passées qui ont fait des fleurs tout l'été dans le jardin. Je pense qu'il s'agit beaucoup de lumière, et effectivement de taille car tous les rameaux coupés ne fleurissent pas l'année suivante. Après il peut peut-être s'agir d'engrais, trop d'azote ? ou encore d'individu ? ou de variété ? JPV avait parlé d'une variété qui fleurissait moins qu'une autre, mais je n'ai pas vraiment la mémoire des noms.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Dim 23 Sep 2018 - 17:47

Petites photos du jour, un peu moches, car la lumière n'est pas là aujourd'hui, mais c'est maintenant que j'ai le temps :




Ceux là ne sont pas là depuis longtemps:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 3 Oct 2018 - 21:30

Ben voilà ... Si c'est pas un rêve ça...






Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Ludovic
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2320
Age : 32
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Jeu 4 Oct 2018 - 0:01

Salut Michel,

Super !! Il pousse a qu'elle vitesse le Pterocarpus avec tes systèmes d'éclairage ?

Tu as de quoi assurer la suite avec tout ça. Tu as assez de feuillage ou tu vas les faire sur une autre fabacée ?

Je vais bientôt te contacter. Besoin de tes conseils avisés côté éclairage. Je prépare la conception d'un stand institutionnel. :clin:

_________________
@+ Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Jeu 4 Oct 2018 - 20:33

Bonjour Ludovic,
Non je ne pense pas élever les morphos dessus. Il n'est même pas question qu'ils mordent dedans. Smile
La lumière électrique est juste une lumière d'appoint. Mon objectif est juste la survie de la plante, pas d'avoir un arbre.
En ce moment, je récupère les chenilles dès leur sortie, deux fois par jour, pour les poser sur des pieds de cacahuètes : a full time job quand on a un boulot prenant à côté. Mais la prochaine fois je récupèrerai les œufs dessus avant la naissance, j'ai essayé, et cela ne pose pas trop de problème, on peut les enlever sans les endommager. Et puis là, il y en a tellement, je ne savais pas qu'une femelle morpho était aussi prolifique. Elle continue du reste à pondre tous les jours. J'ai mis en culture sous les lampes 72 pots de1L et je vais tacher de cultiver ça en continue en tournant toutes les 3 semaines. Sous lampes les cacahuètes poussent très vite, mais il faut que j'arrive à m'organiser pour connaitre les besoins réels des chenilles et produire les plants en fonction, le nombre de chenilles minimum à garder, d'autant qu'on ne va pas vers la belle saison.
Pour le reste appelle moi, ce sera avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Mer 17 Oct 2018 - 18:41

pour memo :
14/10/18 Plantation de graines de Mucuna urens pour voir si il est possible de conserver cette plante au moins à l'état végétatif pour venir en aide au pterocarpus pour la ponte des morphos (plus de 150 oeufs obtenus et même nombre de chenilles avec 2 femelles adultes) :
scarification la graine à la scie à métaux, puis trempage de  la graine pendant 48 heures dans de l'eau chaude. Plantation dans de la terre de bruyère, (5 graines par pot de 12 litres) sous lampes horticoles (HPS 400w)





et puis une curiosité.
Je ne vois pas quel miracle a pu donner un individu comme celui là dans la serre aujourd'hui :



individu mal formé et incapable de voler correctement.
Est-ce un melpomene ? Hybridation avec un charitonia  ? reste génétique très lointain ? Pour information aucun individu nouveau de melpomene n'a été introduit dans la souche depuis la femelle génitrice d'origine (30 ou 40 générations ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
chevg3t
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 54
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Hier à 0:01

Heliconius atthis

J'en ai pas mal chez moi, il a du venir avec un des œufs.

Les atthis chez moi pondent des œufs isolés par ci par là. C'est un peu un problème.

Par contre ce sont des papillons avec une grande longévité.
Revenir en haut Aller en bas
flashcom
Papillon
avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   Hier à 18:52

Bon sang, mais c'est bien sûr ! Pas de miracle donc. Je n'en ai jamais eu et l'idée ne m'est pas venue de l'arrivée par l'extérieur. Comme quoi l'imagination peut jouer des tours. En plus celui là étant tout seul et émergeant bien tardivement après ton envoi, je n'ai pas du tout fait le lien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galerie-insecte.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire d'une serre sous lumière électrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire d'une serre sous lumière électrique
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Fondations récupérant la chaleur de la sous toiture
» Histoire d'un objet culte : le canapé
» Ma nouvelle serre
» Ma serre...l'histoire
» histoire sous le vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidoptera :: Elevage :: Matériel / Installations-
Sauter vers: